Église Réformée du Chablais

Bienvenue sur le site de l'Eglise Réformée du Chablais, membre de l'EPUdF. Cette église veut vivre l'Évangile de Jésus-Christ venu pour aimer et relever chaque Homme. Elle le fait dans la tradition de la Réforme protestante et en communion avec l'Église universelle. Elle affirme l'autorité de la Bible et veut témoigner des idéaux du protestantisme réformé : la liberté individuelle, la responsabilité, l'engagement, l'ouverture et la tolérance.

Ce site est optimisé pour l'utilisation des navigateurs Firefox et Chrome

ERF-Présentation

Envoyer Imprimer PDF

L'Eglise Réformée du Chablais appartient à l'Église Protestante Unie de France (EPUdF).

L'EPUdF (www.eglise-protestante-unie.fr) est une des églises de la Fédération protestante de France (FPF, www.protestants.org). Elle est née en 2012 de l'union de l'Église Réformée de France et de l'Église Évangélique Luthérienne de France (EELF).

Aujourd'hui, sur un territoire comptant environ 100 000 habitants, l'Eglise Réformée du Chablais rassemble 300 familles, soit près de 1000 personnes.

L'Eglise Réformée

Son histoire

L'Eglise Réformée est issue de la Réforme protestante du XVIè siècle, inaugurée en Allemagne par Martin Luther, et poursuivie en France et en Suisse par Jean Calvin. En France, des communautés protestantes se forment dès 1555, mais elles doivent très vite faire face à des persécutions et des massacres. En 1698, la révocation de l'Edit de Nantes par le roi Louis XIV condamne les protestants français à l'exil, aux conversions forcées, à la clandestinité. Le protestantisme est officiellement interdit en France jusqu'en 1787.

Depuis la loi de séparation de l'église et de l'Etat de 1905, l'église réformée de France, comme les autres églises chrétiennes, est complètement séparée de l'Etat. C'est pourquoi en France il n'y a aucun enseignement religieux dans les écoles. Les églises doivent trouver elles-mêmes les moyens de subvenir à leur besoin, sans bénéficier d'aucune subvention. L'Etat en matière de religion se doit d'être neutre et de ne favoriser aucun culte.

Les réformés français sont aussi appelés les "huguenots", ils arborent parfois la croix huguenotte (ci-contre). Cette croix semblable à la croix de Malte est accompagnée par une colombe représentant le Saint-Esprit.

croix

Sa réalité actuelle

Avec 450 000 membres, l'ERF est la plus importante église protestante française. Elle est rattachée à la Fédération Protestante de France (FPF) qui comprend diverses églises réformées, luthériennes et évangéliques, et qui regroupe un peu moins d'un million de membres.

C'est dire que le protestantisme en France est une toute petite minorité. Il n'est que la troisième religion de France, après le catholicisme romain (environ 55 millions) et l'Islam (environ 5 millions).
Mais le protestantisme français n'en est pas moins une minorité significative et active. Il a le constant souci de faire le lien entre la foi chrétienne et la culture contemporaine, entre l'église et le monde, entre la conviction chrétienne et la morale républicaine. L'ERF est également fortement engagée dans le dialogue oecuménique, tant avec l'église catholique qu'avec diverses dénominations chrétiennes orthodoxes, anglicanes, évangéliques.

L'ERF par son histoire, se veut une église pluraliste et tolérante, qui accueille en son sein toutes les sensibilités chrétiennes, et plus largement encore tous ceux qui sont en recherche spirituelle. Le journal national d'inspiration réformée le plus connu est Réforme.

Siège de l’ERF : 47, rue de Clichy - 75311 Paris cedex 09 Tél : 01 48 74 90 92

Son message

L'ERF a pour mission de témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, mort et ressuscité pour le salut du monde et de quiconque croit. Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas d'abord venu condamner l'être humain mais le sauver et l'aimer. C'est cela la Grâce, dont l'ERF proclame qu'elle est première (Sola Gratia, Sola Fide).

A la suite des conciles oecuméniques des premiers siècles du christianisme, elle proclame la dimension trinitaire de Dieu, à la fois Père, Fils et Saint-Esprit (Soli Deo Gloria).

La Bible est pour elle la seule source de révélation de Dieu. Nulle part ailleurs que dans l'Écriture, Dieu se donne à connaître (Sola Scriptura).

La prédication, l'annonce de la Parole, ainsi que les sacrements du baptême et de la Sainte-Cène, sont les moyens choisis par Dieu pour faire connaître Sa Parole à la communauté rassemblée.

L'église est le rassemblement des croyants, mais il s'agit d'une église ouverte, à la fois visible et invisible, dont il n'appartient pas aux hommes de délimiter les contours. L'église est le fruit de la seule Grâce de Dieu, qui l'incite à toujours se réformer sous l'action du Saint-Esprit (Ecclesia semper reformanda).